Si vous songez à remplacer votre système de chauffage actuel, pensez à la pompe à chaleur ! Vous ferez un geste pour l’environnement et vous pourrez bénéficier de plusieurs aides financières pour vous aider à financer l’installation de ce nouvel équipement. : crédit d’impôt, prime énergie, éco prêt… Attention toutefois, Seules les pompes à chaleur de type air/eau ou eau/eau sont éligibles, car les pompes à chaleur air/air sont trop énergivores.

Les aides de l’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat (ANAH)

Sous certaines conditions, l’ANAH attribue une aide financière selon un plafond de ressources. Pour cela il est nécessaire de déposer une demande de subvention auprès de la délégation ANAH du département où seront réalisés les travaux.

Cette aide peut financer 35 ou 50% de votre devis. Son montant est de 7 000 € maximum pour un ménage aux revenus modestes et de 10 000 € maximum pour un ménage aux revenus très modestes.
Plusieurs conditions sont néanmoins nécessaires pour en bénéficier : votre habitation doit être une maison individuelle de plus de 15 ans et vous devez en être le propriétaire et y habiter. Vous devez également vous engager à rester au moins 6 ans dans le logement à la suite des travaux.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique

L’installation d’une pompe à chaleur dans votre habitation principale par un installateur qualifié RGE vous permet de bénéficier d’un crédit d’impôt de 30%. Pour en profiter, il vous suffit de déclarer vos travaux sur votre déclaration de revenus l’année suivante. Si vous n’êtes pas imposable, vous pouvez aussi en bénéficier, vous recevrez la somme par chèque ou virement.

L’éco-prêt à taux zéro

L’Eco PTZ est cumulable avec l’aide de l’Anah et le Crédit d’impôt. Ce prêt sans intérêts permet de financer jusqu’à 10 000€ de travaux et le remboursement du prêt se fait sur maximum 15 ans. Aucune condition de ressource n’est requise pour en bénéficier, mais c’est à votre banque que vous devrez faire la demande auprès de votre banque.

Le taux de TVA réduit de 5.5%

Les pompes à chaleur air-eau bénéficient de l’application du taux de TVA réduit de 5.5% sur les fournitures et la main d’œuvre. Pour en profiter, les travaux d’installation doivent obligatoirement être effectués par un professionnel, vous devez être propriétaire, occuper ou louer votre habitation et la maison ou l’appartement doit être construit depuis plus de deux ans.