Isoler sa maison est une obligation et sans une bonne isolation thermique, votre consommation d’énergie peut atteindre des sommets. Bien isoler votre logement vous évite aussi des problèmes d’humidité, de froid, de chaleur…Utilisons alors des isolants écologiques, sans risque pour la santé et respectueux de notre planète.

Des isolants naturels méconnus

Choisir un isolant naturel, c’est choisir un matériau à faible « énergie grise » de sa fabrication à sa pose, en passant par son transport. Les isolants naturels restent souvent plus chers à l’achat et sont encore presque absents des grands circuits de distribution. Des marques comme Pavatext, Buitex, Steco ou encore Hock proposent cependant des isolants naturels.

Les laines minérales sont des matériaux d’isolation thermique et acoustique qui regroupent les laines de verre, les laines de roche ainsi que les laines de laitier. Elles peuvent utilisées pour les toitures, combles, toitures terrasses, murs, sols, plafonds, cheminées… Elles représentent aujourd’hui plus des 2/3 des matériaux d’isolation utilisés en France dont environ 70 % de laine de verre et 30 % de laine de roche.

La laine de chanvre

Le chanvre est une plante souvent cultivée sans pesticides, ni insecticides dont on extrait les fibres pour les transformer en laine. On y ajoute un liant synthétique qui assure sa souplesse et sa résistance dans le temps. La laine de chanvre s’utilise pour l’isolation du toit, des rampants, des murs, et parfois du sol, et ne constitue pas un danger pour la santé. Le chanvre isole efficacement du bruit, de la chaleur et du froid et est très résistant à l’écrasement et au feu.

Les granules de chènevotte ou les fibres longues sous forme de vrac, de rouleaux, ou de panneaux s’achètent à partir d’environ 10 à 15€/m2.

La laine de coton

La laine de coton est un bon isolant naturel phonique et thermique. Elle s’utilise en toiture ou à dérouler au sol. Le coton a pour caractéristique d’emmagasiner de l’air, ce qui en fait un remarquable isolant. La laine de coton rejette naturellement la condensation.
La production de coton reste très polluante comparée au chanvre et subit souvent un traitement ignifugeant. Concernant le prix, on peut acheter de la laine de coton à partir d’environ 10 à 15€/m2.

La laine de lin

Peu exigeant en pesticides et en engrais, les fibres de lin courtes non utilisées par l’industrie textile, sont transformées en laine dont on fait un isolant souple et résistant. La laine de lin convient pour des isolations de murs ou de toitures. C’est un matériau sain qui a une odeur neutre et qui ne contient aucun produit liant pouvant dégager des composés organiques volatils. Le lin régule l’humidité, la chaleur et la fraîcheur. En rouleau, en vrac ou en panneau, la laine de lin peut être achetée à partir d’environ 10 à 15€/m2.

La laine de mouton

On peut l’utiliser brute mais on l’achète le plus souvent lavée, traitée anti-mites et conditionnée en matelas de laine isolante. Les additifs antimites ont une très légère toxicité pour les animaux à sang chaud.

En rouleau, en vrac, en panneau, en feutre ou encore en écheveaux, la laine de mouton peut être achetée à partir d’environ 10 à 15 €/m², mais peut être bien moins chère si on l’achète directement auprès des éleveurs.